Le quiz n° 51 “Britten et les Anglais”

1.    Pour quel grand compositeur anglais du 17e siècle le jeune Benjamin Britten conçut-il une profonde admiration ?

2.    Vingt ans après L’Opéra de quat’sous de Kurt Weill, Britten s’inspira, lui aussi, pour son Beggar’s Opera, d’un opéra anglais du début du 18e siècle. Qui en étaient le compositeur et le librettiste ?

3.    En 1936, Britten compose Our Hunting Fathers, un cycle pour soprano et orchestre, sur un texte qui mettait en cause la chasse au renard. Qui était l’auteur de ce poème ?

4.    Pour lequel de ses opéras Britten s’inspira-t-il d’un des 24 poèmes du recueil The Borough du pasteur anglais George Crabbe ?

5.    Ce compositeur et chef d’orchestre anglais, maître de Britten adolescent, fut surtout connu pour ses quatuors à cordes. Son nom ? Quels étaient les instruments dont il jouait ?

6.    Ce compositeur, auteur de l’opéra Troilus and Cressida, rendit un vibrant hommage à Britten, son cadet de onze ans, dans des Improvisations sur un impromptu de Britten (1969).

7.    Avec son contemporain Britten, il fut l’autre compositeur anglais en vue de l’après-guerre. Auteur de l’oratorio A Child of Our Time,
il le fut aussi de l’opéra New Year de 1988.

8.    Né en 1932, cet Anglais d’origine allemande, élève de Schoenberg et de Messiaen, est l’auteur d’opéras : Arden must die (1966), Behold the Sun (1984), Arianna (1995), Kantan and Damask Drum (1998).

9.    Né en 1932, il fut influencé par Stravinsky et Varèse. On en citera : Exody pour orchestre (1997), The Last Supper (1999).

10.    Né en 1934, influencé par Schoenberg et Babitt, il composa A Dream of Snow pour chœur d’enfants.

11.    L’une des œuvres majeures de ce compositeur anglais (1936-1981) fut The Great Learning (1970), mais nécessitant neuf heures d’exécution…

12.    Très admiré par les Anglais, en particulier pour ses œuvres d’orchestre, décédé en 2009, il fut un élève de Nadia Boulanger à Paris.

Les réponses se trouvent dans le numéro 439 de La Lettre du Musicien

Réagir à cet article

Envoyez-nous vos réactions par le biais du formulaire ci-dessous