Ouverture de lÂ’Auditorium de Bordeaux

Le concert du 24 janvier à l’Auditorium de Bordeaux (DR)

« Enfin ! », s’est exclamé le maire de Bordeaux, Alain Juppé, lors de l’ouverture de l’Auditorium, le 24 janvier. Une exclamation partagée sans nul doute par tous les musiciens de l’Orchestre national Bordeaux-Aquitaine condamnés depuis de longues années à jouer dans un palais des Sports à l’acoustique… improbable.
Œuvre de l’architecte bordelais Michel Pétuaud-Lang et de l’acousticien Eckhard Kahle, l’Auditorium s’inscrit dans un tissu urbain dense, à l’emplacement d’un ancien cinéma. La réussite est au rendez-vous et la salle principale, l’auditorium Henri-Dutilleux (un bel hommage rendu au compositeur, au lendemain de son 97e anniversaire) est une réussite architecturale : d’une jauge de 1400 places, elle donne, avec ses balcons suspendus qui s’avancent autour de l’orchestre, une réelle sensation d’intimité. 
Plus d’informations dans le prochain numéro de La Lettre du Musicien (n° 428).