La Lettre du Musicien: INSTRUMENTS/EDITION

Carnet de voyage américain d’un compositeur français

Le compositeur Richard Dubugnon a participé à la conférence annuelle de la Guilde américaine des chefs d’orchestre, une institution sans équivalent en France. Il nous fait part de ses impressions....
Facture instrumentale - - 28/02/2011

Musique de chambre “alla francesca”

Le quatuor à cordes a souvent représenté une sorte de sommet difficile à atteindre pour les compositeurs français, sommet réservé aux moments ultimes de la carrière musicale, lorsque les fruits de l’expérience sont engrangés et assimilés, ou résultat d’une tentative de jeunesse réussie avec un tel bonheur qu’y revenir s’avère presque impensable. Fauré et Franck relèvent de la première approche, Debussy et Ravel de la seconde....
Facture instrumentale - - 28/02/2011

Le Cantor revisité entre Passion inédite et œuvre pour orgue

Une reconstitution de la “Saint Marc” et deux volumes d’œuvres pour orgue, Bach est toujours à l’honneur chez les éditeurs....
Facture instrumentale - - 04/02/2011

Dominique Merlet réédité chez Bayard Musique

Dans les années 90, le pianiste Dominique Merlet avait enregistré pour le label Mandala une série de CD que réédite aujourd’hui Bayard Musique....

Le nouveau souffle du violoncelle français

Raphaël Pidoux, membre du trio Wanderer, est le directeur artistique de l’association Violoncellenseine avec laquelle il vient d’organiser les premières Journées du violoncelle du 3 au 5 décembre au CRR de Paris....

Nouvelles éditions Fauré

partitions. Le compositeur français le plus difficile à exporter connaîtrait-il les bienfaits de la mondialisation ? En tout cas, l’engouement des éditeurs internationaux pour son œuvre fait partie des bonnes surprises de ces dernières années....
Facture instrumentale - - 15/01/2011

Le cerveau de Mozart

A partir des épisodes les plus emblématiques de la vie de Mozart, Bernard Lechevalier effectue une exploration des mécanismes de la perception musicale. Ainsi, l’auteur relève les différentes mémoires qui ont permis à Mozart de reconstituer, dès après son audition, le Miserere d’Allegri : mémoire de travail à court terme, mémoire “procédurale” ou implicite (le répertoire déjà engrangé), mémoire épisodique (rappel d’événements musicaux). L’auteur évoque également, toujours à partir de la vie de Mozart, l’oreille absolue, l’intelligence musicale, fruit d’un long apprentissage auquel s’ajoutent des capacités exceptionnelles de représentation interne. Il aborde encore la perception des timbres dans les lobes temporaux, ou la discrimination des rythmes dans l’hémisphère droit....
Facture instrumentale - - 01/03/2009

Voyage extraordinaire au centre du cerveau

Le livre du neurobiologiste Jean-Didier Vincent comporte un chapitre sur la musique et le cerveau dans lequel, comme Olivier Sacks, l’auteur insiste sur le fait que la musique est le propre de l’homme....
Facture instrumentale - - 01/03/2009