La Lettre du Musicien: cinéma

Musique et cinéma, un mariage réglementé (2)

Deux options s’offrent au producteur quant à l’illustration sonore d’un film : il peut utiliser une musique originale (voir LM 480) ou opter pour des musiques préexistantes qui s’accorderont à l’image. Dans quel cadre juridique cette deuxième option s’inscrit-elle ?...

Musique et cinéma, un mariage réglementé (1)

Deux options s’offrent au producteur quant à l’illustration sonore d’un film, et toutes deux doivent s’inscrire dans un cadre juridique précis : il peut utiliser une musique originale, créée par un compositeur pour l’occasion (c’est l’objet de cet article), ou faire appel à des musiques préexistantes qui s’accorderont à l’image (ce sera notre prochain article)....

La musique de film veut encore gagner en légitimité

L’enseignement de la composition de musique de film se développe depuis une dizaine d’années en France. Mais, victime des préjugés de certains musiciens et du monde du cinéma lui-même, il reste encore marginal par rapport à d’autres pays, en particulier les Etats-Unis....

Le CNC développe la musique à l’image

A la suite du rapport de Marc-Olivier Dupin, le Centre national du cinéma étend son action de soutien à la musique de film et engage une réflexion pour développer l’enregistrement de bandes originales dans les studios français....

Quand les musiciens font leur cinéma

A l’occasion du Festival de Cannes et de l’exposition “Musique et cinéma” qui se tient à la Cité de la musique de Paris, gros plan sur les films mettant en scène des musiciens. Les acteurs vont parfois jusqu’à apprendre à jouer d’un instrument. Dans d’autre cas, le cinéaste fait appel à de vrais musiciens, qui font alors leurs premiers pas en tant que comédiens....

Musique et cinéma s’exposent à la Cité de la musique

NT Binh, critique à la revue Positif, est le commissaire de l’exposition “Musique et cinéma, le mariage du siècle ?” au musée de la Musique à Paris....