sdfsd
Alain Pâris, journaliste et auteur sur le site de La Lettre du Musicien

Alain Pâris

Chef d’orchestre, disciple de Pierre Dervaux et Paul Paray, premier prix du Concours de Besançon en 1968, il a dirigé la plupart des orchestres français et mène une importante carrière internationale où il est recherché pour sa connaissance du répertoire français. Il est aussi l’auteur du Dictionnaire des interprètes chez Laffont/Bouquins. [photo J-B Millot]

103 articles présents sur le site

La musique de chambre au fil des siècles

A l’apogée du classicisme, la musique de chambre se pratiquait à la maison. La musique nouvelle coulait à flots. Un siècle plus tard, la pratique est devenue plus sélective, le répertoire s’enrichissant avec parcimonie. Néanmoins, les formes sont restées les mêmes....

Un siècle de musique chorale, du baroque au classique

Depuis quelques années, un travail colossal a été accompli pour mettre à disposition des interprètes les chefs-d’œuvre de la musique chorale baroque. La plupart n’existaient plus que dans des éditions historiques, rarement disponibles et difficiles à décrypter pour des interprètes non avertis....

Dvorak, du piano à l’orchestre

La notoriété de Dvorak a longtemps reposé sur la Symphonie n° 9 “du Nouveau Monde” avant que l’on apprécie la diversité de sa production, principalement grâce à l’action des musiciens et musicologues tchèques relayée aujourd’hui par tous les grands éditeurs occidentaux....

Un Schneider à découvrir

Le patronyme Schneider (tailleur, en français) est très répandu dans les pays germanophones, comme souvent les noms de métier. Il n’y a donc rien de surprenant qu’au fil des siècles plusieurs Schneider se soient illustrés dans la musique. Grâce au hasard d’un rapprochement éditorial outre-Rhin, l’un d’entre eux se trouve placé sous le feu des projecteurs....

De Chédeville à Janacek, quatre raretés pour bois

Le répertoire des bois est-il vraiment moins riche que celui des autres familles instrumentales ? En quantité peut-être, mais dans le domaine de l’insolite ou du méconnu, il reste des choses à découvrir....

Nouveautés romantiques pour piano

Jusqu’à quel niveau de découvertes peuvent nous entraîner les musicologues avec leurs éditions Urtext ? Etat des lieux avec le répertoire pour clavier de Beethoven à Janacek....

Le concerto pour quatuor à cordes et orchestre, une formule trop lourde à gérer?

Si les concertos pour un ou deux solistes sont légion, force est de constater que plus le nombre de solistes augmente, plus les concertos se font rares, surtout au cours des deux derniers siècles. Il y a bien le “Triple” de Beethoven ou le “Double” de Brahms. Mais au-delà de trois solistes, on ne se bouscule pas au portillon....

Debussy et l’édition musicale

Etat des lieux du travail éditorial et musicologique mené depuis un siècle sur les œuvres de Debussy....

Découvertes pour les cordes

Sortez des sentiers battus, tel est peut-être le message des éditeurs aux instrumentistes à cordes en ce début d’année. Découvertes, exhumations. A vos archets !...

Partitions : le piano à la fête

Les pianistes sont choyés par les éditeurs qui mènent de front des politiques d’exhumation et de rééditions Urtext. Amateurs de répertoires restreints s’abstenir !...

Gounod et la musique sacrée

Contrairement à d’autres compositeurs français du 19e siècle et du début du 20e, Gounod a peu bénéficié jusqu’à ce jour de la faveur des éditeurs de musique. Pour l’essentiel, son œuvre ne reste accessible qu’au travers des éditions d’origine – quand elles ne sont pas épuisées. Autant dire que les nouvelles publications suscitées par le bicentenaire de sa naissance sont plus que bienvenues....

Mendelssohn encore méconnu

Une connaissance très partielle de l’œuvre de Felix Mendelssohn est à l’origine du cliché lié à son prénom : Mendelssohn, le musicien heureux par excellence ; comprenez aussi l’auteur d’une musique qui respire
la félicité. Mais c’est mal le connaître et le hasard des nouveautés éditoriales nous présente bien d’autres visages du compositeur....