sdfsd
Pascal Le Corre, journaliste et auteur sur le site de La Lettre du Musicien

Pascal Le Corre

Pianiste, professeur et formateur, il enseigne au CRR de Paris et est conseiller aux études au Pôle supérieur de Paris-Boulogne-Billancourt. Son activité pédagogique s’oriente vers l’étude des processus cognitifs et émotionnels du musicien. Il a notamment publié Le Musicien et la connaissance de soi (Editions de La Lettre du Musicien).

22 articles présents sur le site

La cohérence cardiaque : une réponse face au trac

« Je sens mon cœur qui bat, qui bat, qui bat, et qui n’en finit pas... » disait une vieille chanson. Bien des musiciens ressentent cette accélération du rythme cardiaque qui peut se reproduire automatiquement avant chaque concert. Comment y échapper ? Pascal Le Corre nous dit ici comment entrer en cohérence cardiaque. Il nous indiquera des exercices dans notre prochain numéro....
Pédagogie - 07/11/2011

Faire face au stress du changement...

Passer un concours d’entrée dans un conservatoire, c’est une épreuve. Si l’on a réussi, commence alors une autre épreuve, celle de l’adaptation à un nouvel environnement, à de nouveaux professeurs. Un stress à ne pas minimiser....
Pédagogie - 13/05/2011

La musique est entre les notes

Pour l’élève musicien, jouer les notes, en mesure et dans le bon tempo, c’est déjà bien. On apprécie ce respect de la partition. Mais quand ces jeunes interprètes dépassent ce stade scolaire et savent relier les notes entre elles pour leur donner sens et expression, apparaît alors la musique....
Pédagogie - 29/11/2010

Une sonate au clair de lune... ou quand l’esprit vagabonde

Quel musicien professionnel oserait admettre que, même pendant un concert, il lui arrive d’être envahi par des idées parasites, laissant l’automatisme fonctionner pendant un certain temps, mais avec un risque d’incident au moment du "retour à la conscience" ? Pascal Le Corre dédramatise cette question....
Pédagogie - 17/06/2010

Souffrir n’est pas jouer !

santé du musicien. « La pratique de la musique ne peut justifier la douleur », nous dit Pascal Le Corre. Certes, il y faut de la persévérance, mais l’apparition d’une douleur doit alerter immédiatement l’étudiant musicien. S’échauffer d’abord, savoir faire des pauses pour évacuer la tension, être à l’écoute de soi… autant de règles de base pour pratiquer son instrument avec efficacité et plaisir....
Pédagogie - 01/04/2010

La musique : une histoire d’amour ?

L’instrument est un miroir : un miroir où nous projetons au fil de notre pratique quotidienne nos espoirs, nos déceptions, nos peurs, nos doutes, nos succès, nos sentiments ! L’important est d’en être conscient afin de faire de ces sentiments des sources de progrès....
Pédagogie - 01/02/2010

Petites phrases assassines

« Vraiment, tu es nul ! » « Tu n’arriveras jamais à rien ! » A l’école comme dans la leçon de musique, un enfant peut ne jamais se remettre de ces remarques définitives. Est-ce la mission du pédagogue que de détruire l’élève ? Quels que soient son niveau et ses possibilités, il s’agit de l’aider à donner le meilleur de soi en s’exprimant de façon positive et épanouissante....
Pédagogie - 01/07/2009

Pratique musicale : comment optimiser son temps ?

« Je n’aurai pas le temps, pas le temps... » disait la chanson. De fait, nous disposons de moins en moins de temps. Si la pratique instrumentale est incompressible, comment gagner du temps ?...
Pédagogie - 15/03/2009

L’aisance musicale

Les premières années d’apprentissage nécessitent une grande attention et de nombreuses tensions. Peu à peu, cependant, les automatismes prennent le relais, et il devient aussi aisé de jouer que de marcher, ou de serrer la main d’un ami. Mais des tensions peuvent subsister. Il faut apprendre à laisser sa pensée et ses gestes s’écouler avec fluidité. Si nous ne respectons pas notre corps et notre mental, nous créons nous-mêmes les obstacles qui limiteront notre progression et notre aisance musicale....
Pédagogie - 15/11/2008

Les maux de la musique

Dans la musique savante, le cadre contraignant de la partition, qui laisse peu de liberté à l’interprète, peut être source de nombreux maux (trac, tendinites, mémorisation...). Au musicien de ne pas chercher à se considérer comme un "super-héros", mais comme l’acteur d’un moment de musique à partager......
Pédagogie - 15/05/2008