Un chef français aux Baléares

15/03/2009
Le directeur musical de l’Orchestre régional de Cannes-Paca, Philippe Bender, est aussi à la tête de l’Orchestre symphonique des Baléares à Palma de Majorque. Témoignage.
« Le niveau des orchestres espagnols a beaucoup augmenté. Ce qui est impressionnant, c’est à la fois leur discipline et leur envie de jouer. Il faut rappeler que l’un des pionniers de la résurrection de la musique en Espagne a été le chef Igor Markevitch, qui a fait un remarquable travail avec l’Orchestre symphonique de la Radiotélévision espagnole. Par ailleurs, nous avons la chance que la reine Sofia soit particulièrement mélomane. Elle a ainsi créé une fondation qui dispense des cours de musique de très haut niveau. Aux Baléares, elle vient régulièrement entendre l’Orchestre symphonique de Palma de Majorque. Cette formation, que je dirige jusqu’en septembre prochain, joue fort bien la musique... française. Elle a une sonorité comparable à celle des orchestres américains dirigés par Charles Munch, Pierre Monteux ou Paul Paray. C’est un jeu très clair, jamais lourd. A chaque concert, on est par contre obligé de jouer une œuvre de musique locale (catalane ou majorquine), car les politiques en Espagne cherchent toujours à affirmer l’identité culturelle régionale. Globalement, les conditions sont vraiment excellentes et pourraient inspirer d’autres pays.»
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous