Et Schumann alors ?

Philippe Thanh 15/03/2010
Chopin, toujours Chopin ! Alors, même les revues spécialisées ont oublié que Schumann était également né en 1810 ? N’est-ce pas un aussi bon musicien que Chopin ?
Les mélomanes pourraient découvrir l’immense richesse et beauté de son œuvre, si on le célébrait un tant soit peu.
Les concerts Chopin se multiplient dans l’Hexagone, mais je ne vois pas se profiler de concerts Schumann. Votre numéro de janvier était plein d’annonces de concerts Chopin. On annonce une année Chopin, et puis c’est tout…
Marie-Cécile Milan, Asnières (92)

Comment ne pas donner raison à notre lectrice ! En 2001 (année Verdi) ou en 2006 (année Mozart), des compositeurs moins connus, dont on aurait dû fêter l’anniversaire, avaient été éclipsés par ces géants de la musique. Cette année, même Schumann, qui est tout sauf un compositeur mineur, semble promis au même sort. Il est heureux de célébrer Chopin, il l’est moins de passer Schumann presque sous silence, ou Mahler et bien d’autres encore que nous avons signalés (voir LM 380).
Cela dit, La Lettre du Musicien est un magazine d’information et, comme tel, reflète l’actualité de la vie musicale. S’il y a d’importantes manifestations Chopin, il est normal qu’on en retrouve l’écho dans nos pages. Il reste à souhaiter que, l’année n’étant pas terminée, quelques manifestations viennent honorer la mémoire de Schumann.   Philippe Thanh
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous