Grands Amateurs à Paris

La finale du 24e concours des Grands Amateurs, fondé et animé par Gérard Bekerman, réunissait cinq pianistes, salle Gaveau à Paris.
Entrée en matière avec une Sonate en si mineur de Liszt abordée de manière raisonnable par Jérémy Mätzener (Suisse, étudiant en droit). Jolie, mais manquant parfois de substance. Cette grande fresque romantique permet cependant au pianiste de donner toute sa mesure, notamment lors de la fugue qui ouvre la dernière partie de l’œuvre.
Avec une Sonate de Scarlatti rabâchée – il y en a 555, pourquoi toujours choisir les mêmes ? –, le Prélude et Fugue en la mineur de Bach transcrit par Liszt donne à Nuno Maulide (Allemagne, professeur de chimie) l’occasion de se recentrer et de montrer ses capacités d’architecte, mais sa Barcarolle de Chopin reste sans mystère.
Après une Sonate D 784 de Schubert manquant de corps, Samuel Bach (France, doctorant en mathématiques) peine à construire la Polonaise Fantaisie de Chopin. On ne saurait trop conseiller à ce jeune passionné de travailler le timbre, les couleurs et l’élocution musicale pour tirer meilleur parti de ses capacités techniques.
Avec un très tendre et poétique Klavierstück n° 2 de Schubert, Paolo Gilardi (Italie, conseil en psychologie) s’impose comme un merveilleux musicien capable de respirer et doté d’une superbe sonorité. L’impression persiste et s’accroît avec la Valse poétique de Granados dans laquelle le pianiste saisit toutes les subtilités de cette sorte de kaléidoscope musical et avec deux Préludes de Rachmaninov qui lui valent une ovation.
Admirable Sonate op. 54 de Beethoven par Sylvain Carpentier (France, doctorant en mathématiques) qui traduit par ses tempi et ses contrastes l’essentiel du langage du compositeur. La Fantaisie de Chopin, magnifiquement maîtrisée, émouvante à souhait, et l’Etude tableau op. 39 n° 9 montrent un interprète très mûr aux moyens pianistiques remarquables. (24 février)

 

Palmarès

1er prix : Sylvain Carpentier (France), également prix de la presse et prix du jury
2e prix : Paolo Gilardi (Italie)
3e prix : Jérémy Mätzener (Suisse)
4e prix ex-aequo : Samuel Bach (France) et Nuno Maulide (Portugal)

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous