Musique française à la cour de Chypre

Roger Tellart 11/06/2013
La musique de la cour francophone de Chypre a joué un rôle non négligeable au tournant des 14e et 15e siècles. Un manuscrit conservé à la Biblioteca Universitaria de Turin en témoigne, riche d’un répertoire qui mêle le sacré au profane (parties de messes, motets isorythmiques, rondeaux, virelais, ballades…).

Composé sans doute entre 1415 et 1430, le recueil est écrit dans un style relativement simple, transition de l’Ars Nova vers la nouvelle école, à ceci près qu’on y perçoit aussi les raffinements de l’Ars subtilior propre aux dernières années du 14e siècle.
C’est le second volume du Codex, soit un premier corpus de 34 ballades, que les transcripteurs Cécile Beaupain et Terence Waterhouse ont exhumé ici, au plus juste des sources et des notations médiévales. Unique en son genre – comme tout le Codex –, ce volume fut écrit pour le roi Janus de Lusignan comme en témoignent plusieurs allusions à des événements contemporains (ainsi de la ballade 40 Au tens qui cuert, tout houme tire qui se rapporte à la tentative de reconquête de Famagouste par les Français). Sans poursuivre, on louera la présente réalisation qui nous rend ce précieux document – partagé entre la simplicité de la chanson bourguignonne à trois voix et des formes plus élaborées, annonciatrices de la première Renaissance – dans des conditions musicologiques exemplaires.        

“Le Codex de Chypre”, volume II, Ballades I (Turin, Biblioteca Universitaria, JII.9), Opus Artis Novae, Ut Orpheus, 2013, 232 p. Déjà paru : Vol. I : Rondeaux et Virelais I.

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous