Quel public pour la musique classique ?

Antoine Pecqueur 03/09/2013
Quelques mois avant sa publication, décryptage d’une enquête sociologique réalisée par l’équipe de Stéphane Dorin, chercheur au CNRS, sur les spectateurs des concerts classiques. Principale interrogation : le renouvellement du public.
Stéphane Dorin n’en est pas à sa première enquête sur les publics de la musique classique. En 2007, ce chercheur du Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne (structure réunissant l’EHESS, le CNRS et l’université Paris 1), dont la démarche s’inscrit dans l’héritage de Pierre Bourdieu, avait réalisé un travail approfondi sur les spectateurs de l’Ensemble intercontemporain, à la demande de cette formation qui souhaitait ainsi connaître l’évolution de son public. A la suite de cette publication, l’Association française des orchestres (AFO) avait pris contact avec le sociologue en 2009.

Pour lire la suite (92 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous