L’Ensemble baroque de Limoges
met la clé sous la porte

Antoine Pecqueur 03/09/2013
La fondation La Borie-en-Limousin et Christophe Coin n’ont pas trouvé de terrain d’entente pour poursuivre l’activité de l’ensemble.
L’Ensemble baroque de Limoges (EBL) ne fêtera pas son trentième anniversaire. Fondée en 1984, la formation sur instruments anciens a cessé ses activités en fin de saison dernière. La raison : une divergence de point de vue entre le directeur musical de l’ensemble, le violoncelliste Christophe Coin, et la fondation La Borie, où l’EBL était en résidence.

Pour lire la suite (88 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous