Opéras en France les chiffres clés pour 2012

15/05/2014
A l’occasion des journées Tous à l’Opéra !, la Réunion des Opéras de France a publié les résultats de l’étude qu’elle mène chaque année sur les théâtres lyriques en termes de finances, d’emplois et d’activité.
On rappellera que la Réunion des Opéras de France (ROF) a été créée en 1964, alors sous le nom de Réunion des théâtres lyriques municipaux de France (elle a pris son appellation actuelle en 2003). Elle est aujourd’hui présidée par le député Laurent Hénart, adjoint à la culture de la ville de Nancy et, depuis les dernières municipales, maire de cette ville.
L’enquête 2012 a porté sur 25 maisons d’opéra, scènes ou festivals lyriques membres de la ROF.
Eléments financiers
Les produits de ces 25 opéras représentent 543,4 millions d’euros (+ 3,02 % par rapport à 2011). Sur ce montant, 69 % sont issus de subventions, 26 % des ventes et recettes propres. On notera que ventes et recettes propres ont augmenté de 9,4 %, tandis que les subventions ont progressé de 1 % par rapport à 2011. L’aide que l’Etat accorde aux opéras membres de la ROF va pour 71,30 % à l’Opéra de Paris.
Qui finance les théâtres lyriques ? Opéra de Paris mis à part, les villes et les communautés urbaines sont les premiers financeurs (65 %), suivies par l’Etat (15,5 %), les régions (11 %) et les départements (4 %).
Emplois
Les 25 opéras de la ROF emploient 6 655 équivalents temps plein qui se répartissent en emplois artistiques (45 %), techniques (37 %) et administratifs (19 %). Ces personnels sont pour la plupart employés de façon permanente (70 %), occasionnelle (22 %) ou parfois mis à disposition (8 %). L’Opéra de Paris représente à lui seul 28 % des emplois globaux.
En 2012, 77 % des emplois sous contrat public sont permanents. Dans le cadre des contrats de droit privé, 26 % des emplois sont des emplois occasionnels et 67 % des emplois permanents.
Activités et fréquentation
Le lyrique représente une part importante de l’activité de ces 25 opéras, mais qui est loin d’être la seule : 2 729 spectacles ont eu lieu en 2012 (+1 % par rapport à 2011) et 2 819 levers de rideau. Les spectacles lyriques représentent 31 % des levers de rideau et 44 % de l’activité.
Plus de 2,3 millions de spectateurs ont été accueillis en 2012 (+2,8 % par rapport à 2011), dont 37 % pour le seul Opéra de Paris.
En 2012, le prix moyen d’une place pour assister à un spectacle lyrique dans un opéra en région était de 40 euros (100 euros à l’Opéra de Paris).
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous