A l’épreuve facultative de musique du bac, la musique est facultative

10/06/2014
Le répertoire “classique” est de moins en moins présent au bac musique (épreuve facultative). Cette évolution inquiète notre correspondante qui juge que « l’anecdotique est préféré à l’essentiel ». Qu’en pensent nos lecteurs ?
Depuis quelques années, les sujets de l’épreuve facultative de musique du baccalauréat laissent songeurs enseignants, parents, élèves et musiciens. Les choix artistiques pour les sujets d’étude semblent défier toute logique. Les célébrations nationales sont ignorées. La plupart du temps, ce sont des œuvres et répertoires peu intéressants qui sont choisis. On se demande quelles sont les raisons des responsables de ces choix aberrants.
Pour que cet article soit compréhensible par tous, il convient de repréciser les tenants et les aboutissants de cette épreuve du bac. Epreuve réformée en 2003, dans le bon sens : les axes d’étude sont pertinents, les modalités d’examen permettent aussi bien aux élèves dotés d’une solide formation musicale qu’aux autodidactes d’exceller. L’Education nationale applique là son credo de l’égalité des chances…

Pour lire la suite (93 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous