Dominique Rouits : laisser la place aux jeunes

Antoine Pecqueur 01/10/2014
A l’occasion des 25 ans de l’Orchestre de l’Opéra de Massy, son directeur musical revient sur les spécificités de cette phalange et nous parle de l’avenir.
Dans quelles conditions l’Orchestre de l’Opéra de Massy a-t-il été créé il y a 25 ans ?
L’Orchestre a été fondé quatre ans avant l’inauguration de l’Opéra. Le but était de former un public pour cet équipement. L’Opéra de Massy est une exception en Ile-de-France, où les théâtres n’ont généralement pas de fosse d’orchestre et ne peuvent donc programmer d’ouvrages lyriques. Nous avons d’emblée travaillé avec les professeurs de conservatoires, les chorales, nos musiciens allaient directement dans les écoles... Jean-Louis Martinoty fut le premier directeur de l’Opéra de Massy, Jack-Henri Soumère lui a succédé et est toujours en place. L’Opéra est notre berceau, mais nous sommes autonomes sur le plan financier.

Pour lire la suite (73 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous