Impressions sur le chant choral en France

Quelle est la situation du chant choral aujourd’hui et comment peut-il évoluer au cours des prochaines années ? Stéphane Godet, qui baigne depuis toujours dans cet univers, nous livre son analyse au regard de son parcours personnel et professionnel

Institutions et financements publics

Depuis quelques années, la Drac Ile-de-France mène une politique de désengagement progressif, à la fois financièrement et dans les instances de gouvernance d’un certain nombre de structures culturelles.
Les outils de développement culturel territorial que sont les ADDMD (Associations départementales développement musique et danse) ont, pour certains, été intégrés aux conseils généraux ou ont disparu. Le rôle de l’Ariam Ile-de-France a évolué. Elle n’intervient plus directement dans la formation des amateurs. Il y a vingt-cinq ans, elle accueillait la naissance du Chœur régional Vittoria d’Ile-de-France avant qu’il ne prenne son envol et son indépendance. Cette évolution s’observe partout en France. La disparition ou la transformation des missions des ADDMD et des ARDMD aboutit à une profonde mutation et disparité du tissu institutionnel mis en place par l’Etat et les collectivités territoriales. S’agissant des dix-neuf missions Voix, il n’en reste plus que sept aujourd’hui.
Pour lire la suite de cet article (1881 mots):

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

Vous souhaitez déposer un commentaire ? Utilisez le champs ci-dessous (attention, pour laisser un commentaire, vous devez préalablement vous identifier ou vous inscrire).

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit,, sinon Inscrivez-vous