Hommage à Jean-Louis Tamvaco

Philippe Thanh 18/03/2015
Jean-Louis Tamvaco s’est éteint le 17 février à l’âge de 83 ans. Cet amateur éclairé était un passionné des arts de la scène à l’époque romantique.
Il s’était fait connaître en exhumant de la Bibliothèque de l’Opéra de Paris – où il dormait, anonyme, depuis le milieu du 19e siècle – “Le Journal d’une habilleuse”, un volumineux manuscrit qui décrit tous les aspects de la vie à l’Opéra de 1836 à 1848. Ce fut le sujet de sa thèse de doctorat, puis d’un livre publié aux éditions du CNRS en 2000 sous le titre des Cancans de l’Opéra. Ces quelque 2 000 pages se sont révélées être un sésame indispensable pour pénétrer dans les coulisses de l’Opéra sous la monarchie de Juillet (voir LM 249).
Jean-Louis Tamvaco était aussi un collectionneur avisé de tableaux, dessins, objets d’art se rapportant à son sujet d’étude. En 2006, il avait fait don au musée Carnavalet de l’essentiel de sa collection (quelque 2 500 œuvres comptant des portraits de Talma, Rachel, Maria Malibran ou Marie Taglioni) qu’il avait rassemblée au fil des ans dans son appartement-musée parisien.
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous