Stéphane Dorin : « Cette génération a des goûts musicaux plus variés »

Antoine Pecqueur 05/05/2015
Professeur de sociologie à l’université de Limoges, Stéphane Dorin est l’auteur de l’enquête sur “Les publics de la musique classique en France à l’ère numérique” (éditions des Archives contemporaines, à paraître en juin). Il revient sur les spécificités du comportement des 30-49 ans.
Quelle est la place des 30-49 ans dans les concerts de musique classique ?
Cette génération, qui correspond grossièrement à ce qu’on appelle aux Etats-Unis la génération X, c’est-à-dire ceux qui viennent juste après les baby-boomers, a un comportement culturel différent de celles qui l’ont précédée. Leur présence dans les publics est ainsi limitée, en comparaison des baby-boomers (50-70 ans). C’est sans doute le problème le plus préoccupant, car on ne sait pas s’ils vont se tourner plus vers la musique classique en vieillissant et en s’approchant de la retraite.

Pour lire la suite (83 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous