Messes et Te Deum : dans l’empire des Habsbourg

Alain Pâris 04/11/2015
Plusieurs pages de Zelenka et de Michael Haydn ont fait l’objet de récentes éditions Urtext. Alain Pâris nous les présente, avant d’aborder, dans le prochain numéro, des messes de requiem.
Jan Dismas Zelenka était plus qu’un simple contemporain de Jean-Sébastien Bach. Il occupait à la cour de Dresde des fonctions analogues à celles de Bach à Saint-Thomas de Leipzig. Après y avoir été employé comme contrebassiste, il en devint directeur de la musique d’église. Zelenka était de religion catholique. Les quelque cent cinquante œuvres de musique sacrée, dont une vingtaine de messes, qui nous sont parvenues font bonne figure face aux cantates et Passions composées par Bach à Leipzig. Celui-ci ne fit-il pas copier une des messes de Zelenka par Wilhelm Friedemann ?

Pour lire la suite (85 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Articles en relation :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous