“Conservateurs” et “progressistes” ne sont pas ceux que l’on croit !

11/02/2016
Second volet de la tribune de Dania Tchalik. Après avoir pris parti pour l’enseignement considéré comme “traditionnel” (LM 474), il oppose ici “conservateurs” et “progressistes”, tenants de l’instruction et partisans de l’éducation. De quoi alimenter le débat…
Dans une démocratie républicaine, l’école n’est pas le lieu privilégié des militantismes et n’a pas à afficher ses préférences politiques. Or, il est régulièrement question de “progressistes” et de “conservateurs” en pédagogie, comme si le fait de plaquer ces catégories issues du champ politique allait de soi. Une évidence qui a tout d’un impensé et qui mérite qu’on s’y attarde.

Modèles scolaires, modèles politiques

L’éternelle question demeure : faut-il d’abord instruire ou éduquer ? En pédagogie, deux courants n’ont cessé de s’affronter dans un débat remontant aux heures les plus dramatiques de la Révolution française (1). Ceux qu’on appelle communément “traditionalistes” ou “républicains” considèrent, avec Kant, Condorcet ou Alain, que l’éducation procède naturellement d’une instruction solide visant à élever l’individu au lait de disciplines scolaires enseignées de manière progressive et explicite. Egalement héritiers des Lumières, mais cette fois par l’intermédiaire du positivisme, des sciences du vivant et de la théorie de l’évolution, les “pédagogues”, représentés par une tradition allant de l’Emile de Rousseau (ou plutôt de ce qu’on a bien voulu en retenir) à Piaget en passant par le pragmatisme d’un John Dewey, privilégient au contraire l’insertion harmonieuse de l’individu au sein d’une communauté sociale dans un mouvement d’adaptation. C’est alors l’enfant, et non plus le maître, qui construit son propre savoir en fonction de ses besoins, c’est pourquoi les savoirs abstraits importent moins que l’expérience concrète et une certaine conformité morale (les savoir-être).

Pour lire la suite (90 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous