Actualité d’Henri Tomasi

02/03/2016
Le compositeur d’origine corse est dans l’actualité avec la soutenance d’une thèse, la parution d’un livre et d’un enregistrement.

Une thèse de doctorat

Il s’agit de celle de Frédéric Ducros-Malmazet (université Paris-Sorbonne) : “Un compositeur français au miroir de sa correspondance : Henri Tomasi (1901-1971)” a été soutenue le 2 février et a valu à son auteur une mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. Elle s’appuie sur la correspondance du compositeur (533 lettres inédites) avec ses parents puis avec son ami Jean Molinetti.

Un livre

Les Presses universitaires de Provence ont publié Henri Tomasi. Du lyrisme méditerranéen à la conscience révoltée. Ce recueil de haute tenue, publié sous la direction de Jean-Marie Jacono et Lionel Pons, constitue les actes d’un colloque organisé à Marseille et Ajaccio. Une trentaine de contributions signées Jean-Pierre Bartoli, Danièle Pistone, Michel Duchesneau, Christophe Bennet… y envisagent successivement l’esthétique, le langage, le style de l’ancien élève de Philippe Gaubert et de Vincent d’Indy, son parcours, ses racines et sources d’influence – folklore, chants corses, exotisme provençal –, son rapport avec le cinéma et la radio. Le tout s’enrichit de l’analyse de plusieurs œuvres et du témoignage personnel de Serge Baudo (2016, 568 p. – 25 €).

Un enregistrement

Enfin, le label Myto publie un enregistrement du Don Juan de Mañara réalisé lors de représentations données en 1956 à Munich, où l’œuvre avait été créée quelques semaines plus tôt. Il faudra attendre 1967 pour que l’ouvrage soit donné en français, à Mulhouse. Dirigé ici par André Cluytens, il est interprété en langue allemande, le ténor Bernd Aldenhoff incarnant le rôle-titre (2 CD).

La suite de l'article ( %) est réservée aux abonnés...
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous