Le musicien face à la presse

Marcel Weiss 02/03/2016
Lire les critiques, bonnes ou mauvaises, les faire trier par son agent avant lecture pour s’éviter une souffrance, ou encore les ignorer ? Tel est le dilemme du musicien.
« Pour crime envers son compositeur national, la Pologne devrait véritablement l’enfermer et jeter la clef dans la Vistule ! » pouvait-on lire le 2 décembre dernier sur le site The Telegraph, rendant compte d’un concert de Lang Lang conclu par la Valse en mi bémol de Chopin. On aurait pu espérer révolu le temps de ces anathèmes, qui ont fait le bonheur des chroniqueurs du passé, ces « musiciens-prosailleurs » dont Berlioz prenait la défense, avec d’autant plus de zèle qu’il en fut – à son corps défendant – l’un des plus talentueux.

Pour lire la suite (95 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous