Lectures de musiciens

Marcel Weiss 10/05/2016
Au-delà des partitions qui constituent leur pain quotidien, de quelles lectures les interprètes font-ils leur miel ? Marcel Weiss dresse le portrait de musiciens pour qui s’approprier une œuvre passe par un important travail de recherche. A contrario, Jacques Bonnaure défend les interprètes plus “instinctifs”. Thèse et antithèse, en somme…
De quoi se nourrissent les musiciens, de quoi ont-ils besoin pour traduire et transmettre l’émotion de partitions qui sans leur médiation resteraient lettre morte ? La lecture de la partition n’est que le premier stade d’un processus mystérieux d’appropriation de l’œuvre qui ne sera complet qu’en mobilisant aussi des connaissances artistiques et littéraires.

Pour lire la suite (97 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous