A Monaco, 160 bougies pour l’Orchestre

Philippe Thanh 28/09/2016
La tradition de l’Orchestre philharmonique de Monte-­Carlo remonte au premier concert, donné par quelques musiciens en 1856. Aujourd’hui, la phalange monégasque prend en nouveau départ.
Avec un nouveau chef à sa tête, le Japonais Kazuki Yamada, elle donne cette saison une quinzaine de programmes symphoniques, ainsi que des concerts de musique de chambre, d’autres pour le jeune public… Chefs invités (Yan Pascal Tortelier, Michel Plasson, Jean-Claude Casadesus)… et solistes (les pianistes Louis Lortie, Nikolaï Lugansky, Bruno Leonardo Gelber. ou encore la mezzo Sophie Koch…) seront au rendez-vous.
L’orchestre a aussi entrepris une politique de créations et de commandes : après Histoires vraies de Betsy Jolas créé lors du dernier Printemps des arts, le deuxième concerto pour piano de Dai Fujikura sera créé en 2018, tout comme deux pièces d’Eric Montalbetti et de Bruno Mantovani, ou encore, en 2019, une pièce de Marco Taralli. A compter de la saison 2017-2018, l’orchestre invitera un artiste en résidence, tout d’abord le harpiste Xavier de Maistre qui donnera trois concerts (deux avec orchestre et un de musique de chambre). Enfin, en 2018, l’Orchestre lancera le festival Mawoma, consacré aux femmes chefs d’orchestre. La première édition sera dirigée par Simone Young. L’Orchestre est aussi partenaire du concours de piano à quatre mains dont la prochaine édition se déroulera en décembre à Monaco.
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner

Lire aussi :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous