La rentrée des Surprises

Suzanne Gervais 19/10/2016

L’ensemble dirigé par Louis-Noël Bestion de Camboulas (26  ans) ressuscite des œuvres méconnues du baroque français. Un choix gagnant. Disque, résidence et concerts, le point sur une rentrée stimulante.

Comment sont nées Les Surprises ?
L’ensemble a vu le jour à Lyon en 2010, avec des étudiants du Conservatoire. Nous avons commencé par jouer des extraits de l’opéra Les Surprises de l’amour, de Rameau. Le nom est resté ! Nous menons un travail de recherche sur le répertoire baroque français peu connu des 17e et 18e siècles, tant vocal qu’instrumental. Ce qui ne nous empêche pas de toucher à d’autres répertoires. Je choisis parmi les différentes versions des partitions inédites que je trouve dans les fonds musicaux de la BNF et de la bibliothèque de l’Opéra de Paris, et je prends le temps de les réécrire.

Pour lire la suite (71 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Accès abonnés :
Mauvais identifiant ou mot de passe
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous