Semaine du son : les musiciens en première ligne

La 14e édition de la Semaine du son s’est déroulée à Paris, en région et à l’étranger du 23 janvier au 5 février. Le volet parisien commençait par une conférence sur la santé auditive des musiciens. Un vaste sujet.
Le professeur en neurosciences Paul Avan expose d’abord les pathologies liées à la pratique musicale. Les musiciens professionnels constituent, en effet, une population particulièrement menacée par la détérioration auditive. Répétitions, représentations, enseignement : l’exercice quasi quotidien de leur métier les expose à des sons qui excèdent largement les 80 décibels maximum préconisés. Or, « les musiciens ne sont pas encore suffisamment informés ni prémunis contre les risques sonores », constate le spécialiste.
Pour lire la suite de cet article (781 mots):

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

Vous souhaitez déposer un commentaire ? Utilisez le champs ci-dessous (attention, pour laisser un commentaire, vous devez préalablement vous identifier ou vous inscrire).

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit,, sinon Inscrivez-vous