Dans l’Yonne, menace sur l’emploi de 110 enseignants

Rédaction 01/03/2017
La fermeture annoncée pour juin prochain de l’agence Yonne Arts vivants inquiète de nombreux enseignants artistiques du département.
L’association, financée principalement par le conseil départemental, emploie en effet 110 enseignants, dont des professeurs de musique, et les met à disposition des conservatoires. Autrement dit, des personnels sous contrat de droit privé travaillent dans des structures de droit public, ce que la loi interdit. D’où la disparition programmée d’Yonne Arts vivants.
La solution, pour ces enseignants, est qu’ils soient embauchés par les collectivités dont dépendent les conservatoires où ils travaillent. Mais une seule l’a fait jusqu’à présent, la communauté de communes Yonne Nord. Les autres se font tirer l’oreille pour embaucher des personnels qui bénéficieraient alors du statut – protecteur – de la fonction publique territoriale.

Pour lire la suite (71 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Accès abonnés :
Mauvais identifiant ou mot de passe
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous