Musique et santé font (presque) toujours bon ménage

Suzanne Gervais 22/03/2017
Les scientifiques s’intéressent de près aux nombreux effets de la pratique musicale sur la santé et le développement cognitif. Petit tour d’horizon de quelques découvertes récentes.

L’éducation musicale retarde le déclin cognitif

La science a déjà établi que la pratique de la musique améliorait sensiblement les capacités cognitives de l’enfant et de l’adolescent. Mais, découverte plus récente de l’institut de recherche Rotman au Canada, ses bénéfices perdureraient longtemps après, jusqu’à un âge avancé. Ainsi, commencer la musique avant 14 ans et poursuivre pendant dix ans une pratique intensive aurait un effet significatif sur la mémoire, l’analyse et la compréhension, passé 55 ans.

Pour lire la suite (86 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Accès abonnés :
Mauvais identifiant ou mot de passe
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous