Roxane Chalard, lauréate des Symphonies d’automne

Suzanne Gervais 22/03/2017
A 31 ans, la soprano a remporté, en novembre, le premier prix du Concours international de chant de Mâcon. Portrait d’une artiste au parcours atypique.
Racontez-nous votre parcours…
J’ai étudié le piano et la flûte traversière, mais je me souviens avoir toujours voulu être chanteuse d’opéra. A 6 ans, je chantais les airs de Lakmé dans ma chambre : les coloratures me fascinaient. N’étant pas issue d’une famille de musiciens, en faire un métier me paraissait difficile. J’ai donc passé l’agrégation de biologie. Je comptais être professeur et, à côté, pratiquer le chant lyrique en amateur. Pendant mes études scientifiques, je me suis inscrite au CRR de Lyon, puis au conservatoire du 9e arrondissement, à Paris. Petit à petit, j’ai envisagé de devenir musicienne. Ce n’était pas évident, car j’étais au-dessus de toutes les limites d’âge, notamment pour entrer au CNSMD.

Pour lire la suite (74 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Accès abonnés :
Mauvais identifiant ou mot de passe
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous