Radio France : du nouveau du côté des formations musicales

Philippe Thanh 11/05/2017
Signature d’un nouvel accord collectif, arrivée d’un nouveau directeur musical à l’Orchestre national de France…, les phalanges de Radio France connaissent d’importantes mutations. Etat des lieux.
Le 31 mars, un nouvel accord collectif a été signé, entre la direction de Radio France et trois organisations syndicales (Sud, Unsa et CFDT). Un événement d’importance qui concerne également les formations musicales de la radio : l’Orchestre national de France, l’Orchestre philharmonique, le Chœur et la Maîtrise de Radio France. « Cela faisait une trentaine d’années que ces accords n’avaient pas été revisités à Radio France. Or, durant cette période, le monde de la musique a considérablement évolué. Paris est passé d’un statut de sous-préfecture à celui de capitale internationale de la musique ! La carte musicale de la ville a été entièrement bouleversée, avec l’inauguration, ces dernières années, de l’auditorium de Radio France, de la Philharmonie et, récemment, de la Seine musicale, sans oublier l’ouverture annoncée d’un nouvel auditorium de la Fondation Louis-Vuitton », nous explique Michel Orier, directeur de la musique à Radio France, avant de préciser que « ce qui a empêché l’évolution du monde des orchestres, ce fut, pendant trop longtemps, l’absence de discussions sur le métier et l’avenir des musiciens. Ce nouvel accord est le fruit de débats avec les représentants des musiciens, tant ceux des syndicats que des commissions. Les nouvelles générations de musiciens n’ont pas envie d’être anachroniques ».

Pour lire la suite (86 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Articles en relation :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous