Musicora 2017 : participation en hausse

Suzanne Gervais 11/05/2017
Pendant trois jours (28 au 30 avril), les musiciens se sont retrouvés à Paris, dans la grande halle de la Villette, pour découvrir les nouveautés des éditeurs, luthiers et start­ups, l’actualité des associations et organisations syndicales, participer à des ateliers ou encore assister à des concerts, débats et conférences.
Le Salon a accueilli plus de 12 000 participants, soit une hausse de 19 % par rapport à l’édition 2016.

Enseignement : les nouvelles technologies en première ligne

L’édition 2017 était résolument tournée vers les innovations numériques et l’avenir de la pratique musicale. Les musiciens ont pu découvrir des applications comme Music Crab, un jeu à télécharger sur iPhone en Androïd pour s’entraîner à déchiffrer des partitions dans n’importe quelle clé, l’interface Primo Tempo, qui propose aux enseignants une assistance numérique pour soutenir leurs élèves dans leur travail hebdomadaire, le logiciel de solfège EarMaster, l’école de musique en ligne IMusicSchool. Les partitions augmentées étaient aussi présentes. Créée en 2013, la startup Newzik propose ainsi aux musiciens d’orchestre de gérer leurs partitions sur iPad et iPhone. Les pages se tournent grâce à une pédale reliée à l’écran et un stylet permet au chef de pupitre d’apporter les annotations, immédiatement synchronisées sur les partitions du rang.

Pour lire la suite (83 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous