Primo Tempo : un professeur invente son logiciel

Suzanne Gervais 11/05/2017
Après avoir enseigné le violon pendant quinze ans à Angers puis à Amiens, César Guigue qualifie le logiciel qu’il a créé de « solution d’assistance numérique à l’apprentissage de la musique ».
Comment est né Primo Tempo ?
Dans mon métier d’enseignant, j’étais perpétuellement frustré de ne pas avoir le temps, pendant la demi-heure de cours attribuée aux débutants, de leur transmettre tout ce que je souhaitais. Je cherchais un moyen, comme tous mes collègues, de les encourager à sortir plus souvent leur instrument, à la maison : en un mot, les motiver ! Pendant la semaine, le professeur est souvent l’unique référence musicale des enfants et, entre la première et la ­deuxième année d’instrument, en école de musique, 60 % des parents ne les réinscrivent pas. Motif invoqué ? Le découragement.

Pour lire la suite (75 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous