Au festival Chopin à Paris, piano rime avec transmission

Suzanne Gervais 31/05/2017
Le 34e festival Chopin à Paris investit l’Orangerie de Bagatelle, du 17 juin au 14 juillet. “Passion et transmission”, tel est le thème de cette édition qui verra six pianistes se produire avec un de leurs élèves. Marie-Catherine Girod partagera ainsi un récital. Entretien.
Quelles sont vos relations avec le festival ?
J’y ai joué pour la première fois lors de la deuxième édition : il n’y avait alors pas de véritable scène et nous jouions dans un coin de l’Orangerie. Le public est vite venu en nombre aux concerts : le choix des thèmes est toujours pointu et audacieux, ce qui donne des programmations très stimulantes pour les artistes. On pourrait se dire « un festival Chopin, cela a été fait et refait », mais pas du tout : les éclairages sont chaque année différents et on ne s’ennuie jamais. La Société Chopin, organisatrice de la manifestation, fait par ailleurs totalement confiance aux choix des interprètes.

Pour lire la suite (80 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous