Casio à la rencontre des conservatoires

Suzanne Gervais 31/05/2017
Le fabricant japonais de pianos numériques Casio organise chaque année une classe de maître animée par un pianiste renommé. Après Benjamin Grosvenor en 2016, c’était au tour de Wilhem Latchoumia. Entretien.
Pourquoi avoir accepté de devenir ambassadeur Casio ?
J’ai toujours été passionné par la facture de mon instrument. La dimension technique est fascinante : je joue par exemple du piano jouet, un modèle proche du célesta inventé à la fin du 19e siècle et utilisé par John Cage ou George Crumb dans les années 1960. Pour perfectionner ses pianos numériques, Casio a noué un partenariat avec le fabriquant allemand Bechstein : c’est une collaboration pianistique qui m’a séduit.
Que pensez-vous de ces instruments ?
J’ai été très agréablement surpris par la finesse du toucher et la qualité de la mécanique. Depuis vingt ans, les progrès sont considérables. Ces pianos reproduisent les trois modes de jeux, inspirés des grandes marques de piano. Le toucher peut ainsi être plus ou moins lourd : une technologie de pointe. Un piano numérique reste un instrument de travail, mais il est plein de ressources : il est silencieux, léger et de plus en plus proche de l’instrument acoustique.
Casio organisait une classe de maître…
Les professionnels sont encore sceptiques vis-à-vis de ces pianos. Casio se déplace donc, depuis deux ans, dans plusieurs CRR avec ses nouveaux modèles, pour permettre aux enseignants et aux élèves de les essayer. Des auditions étaient organisées et une dizaine de pianistes en fin d’études ont été sélectionnés pour participer à une classe de maître, qui a eu lieu le 18 mars à Paris. Ils ont pu travailler avec moi sur un piano Bechstein. Il s’agit de promotion, certes, mais avec une dimension pédagogique séduisante !

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous