Au CRR de Lille, les droits d’inscription font débat

Rédaction 31/05/2017
Le conseil municipal a décidé, le 31 mars, de ne plus prendre en charge le coût des élèves en premier et second cycles et hors cursus non-résidents à Lille, Lomme ou Hellemmes.
Certains instruments ou disciplines “rares” sont toutefois épargnés. Plus de 200 élèves sont visés qui devront désormais acquitter 1866 euros par an, sauf si leur commune accepte de payer la différence avec le tarif “lillois” (de 0 à 500 euros, selon le quotient familial). Pour l’adjointe au maire de Lille en charge de la culture, Marion Gautier, « il n’est pas normal que les contribuables lillois paient pour des élèves qui sont domiciliés dans des villes qui ne cotisent pas pour le fonctionnement du conservatoire ». La ville de Lille finance à 74 % le conservatoire dont le budget est de 7,2 millions d’euros, la métropole apportant 1 million d’euros. La région, pour sa part, participe au budget du conservatoire « dans le cadre de la formation professionnelle pour les élèves du troisième cycle ». Une situation compliquée pour le nouveau directeur, Joël Doussard, arrivé le 1er juin après un an de vacance du poste. De leur côté, les parents d’élèves et les élèves majeurs se sont regroupés et ont saisi la justice.

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Articles en relation :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous