Drôle de nom pour un ensemble

Suzanne Gervais 27/06/2017
Quatuors Ysaӱe, Debussy, Borodine… Si la signification du nom de certains ensembles est évidente, pour d’autres, la référence n’est pas immédiatement perceptible.

Les plus mélomanes

Piocher le nom d’une œuvre dans le catalogue d’un compositeur, voilà l’astuce à laquelle peut recourir tout jeune ensemble. Le quatuor Manfred a ainsi adopté le titre du poème dramatique de Schumann, le chœur Les Métaboles est une référence à la pièce de Dutilleux, Les Surprises tirent leur nom de l’opéra-ballet Les Surprises de l’amour de Rameau, le quatuor Zaïde a emprunté le titre du Singspiel inachevé de Mozart et La Rêveuse fondée par Florence Bolton rappelle la pièce pour viole de gambe de Marin Marais.

Pour lire la suite (84 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous