Pierre Schaeffer, l’hommage du GRM

03/07/2017
Pour célébrer le 100e anniversaire de Pierre Schaeffer, le Groupe de recherches musicales (GRM) qu’il a créé organise un colloque du 24 au 26 novembre à Paris, ainsi que des événements en région et à l’étranger.
Le compositeur Daniel Teruggi, directeur du GRM, évoque l’œuvre de Pierre Schaeffer et son influence sur les compositeurs d’aujourd’hui.
Comment est né le GRM ?
Ce groupe est le résultat de “l’invention” de la musique concrète par Pierre Schaeffer en 1948. Les fondements même de la musique dans son processus de création et sa réception ont été bouleversés. Pierre Schaeffer s’est dit que pour comprendre la nature du phénomène, il fallait en étudier les implications et expérimenter à partir des résultats. Il a donc eu l’idée de réunir dans un même espace des compositeurs et des techniciens pour développer de nouveaux outils, des musicologues pour étudier les nouvelles musiques, ainsi que des pédagogues et psycho­logues pour étudier la réception et la transmission des nouvelles idées. Il créera en 1951 le Groupe de recherche de musique concrète (GRMC), qui est devenu en 1958 le Groupe de recherches musicales (GRM), quand il a élargi l’approche de l’étude des musiques concrètes à la musique en général.

Pour lire la suite (90 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous