Orageuse “Nuit classique” à Nancy

Stéphane Godet 28/07/2017
Soirée tout en contrastes – avec le concours d’une météo… électrique – pour le public des Nancyphonies, l’événement estival incontournable du Grand Est consacré essentiellement au piano. Dans les grands salons de l’hôtel de ville donnant sur la célèbre place Stanislas, le pianiste Hugues Leclère, fondateur et directeur du festival et de son académie, offrait avec trois de ses complices d’un soir un cocktail musical féminin-masculin autour d’un programme consacré à Mozart, Beethoven et Schubert.

En maître de cérémonie, Hugues Leclère, par ailleurs véritable homme-orchestre du festival, introduisit le récital par la Fantaisie en ut mineur de Mozart KV475, dans une interprétation puissante, non sans une certaine part de mystère. Dans une acoustique assez réverbérante, la Sonate n°8 en ut mineur “Pathétique” de Beethoven profita du jeu viril et percussif du pianiste, qu’on rêverait d’entendre dans Prokoviev, l’ensemble ne manquant pas de brillance et de force.

Dans la Fantaisie en fa mineur D.940 de Schubert, aux côtés d’Hugues Leclère, la pianiste Agnès Postec fit montre d’un jeu sensible, conférant à l’interprétation un supplément d’âme. Mais c’est en fin de programme, dans la Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur opus 5 n°2 de Beethoven, interprétée par la pianiste Sandra Chamoux et la violoncelliste Hélène Dautry, que l’émotion fut à son comble. Malgré les coups de tonnerre cinglant le ciel lorrain, les deux musiciennes ont réussi à faire magnifiquement chanter leurs instruments, dans une complicité musicale évidente marquée par un jeu à la fois expressif et habité, sensible et tout en retenue, transfigurant cette nuit orageuse pour le plus grand plaisir d’un public nombreux et enthousiaste. (21 juillet)

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous