La place des femmes interprètes en France

06/09/2017
L’Adami (société civile pour l’administration des droits des artistes et musiciens interprètes) a publié une enquête sur la place des artistes féminines dans les productions artistiques*. Cette étude a été réalisée à partir d’un échantillon de 996 productions aidées par l’Adami en 2016.

Il en ressort que, toutes disciplines confondues, 28 % des artistes engagés dans les productions artistiques sont des femmes. La musique classique et contemporaine accorde un peu plus de place aux interprètes féminines (38 %), la part des femmes “leaders” (directrice artistique, soliste…) s’établissant à 27 %. Si la musique classique est au-dessus de la moyenne, on peut penser que le répertoire vocal (opéra, oratorio…) y est pour quelque chose, la part des femmes y étant imposée par l’œuvre elle-même.

* Pour mémoire, la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) publie chaque année “Où sont les femmes ?”, une enquête sur la place des femmes dans la culture (voir LM 485). De son côté, La Lettre du Musicien a publié, en janvier dernier, une enquête sur la place des femmes à la tête des conservatoires (LM 488).

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous