Françoise Nyssen, une ministre mélomane

Antoine Pecqueur 06/09/2017
La ministre de la Culture saura-t-elle préserver son budget, déjà réduit, et donner toute sa place au classique dans la future Maison commune de la musique ? Au moins avons-nous, enfin, une ministre qui aime la musique et l’a toujours soutenue. Réconfortant, tout comme de voir Emmanuel Macron assister à une classe de maître à Salzbourg…
On le savait avant son arrivée à la Rue de Valois : Françoise Nyssen a toujours eu un profond tropisme pour la musique. A la maison d’éditions Actes Sud, dont elle était la directrice générale (c’est désormais son compagnon Jean-Paul Capitani qui a pris le relais), elle a su développer au fil des années une importante collection de livres consacrés à la musique classique, en partenariat avec le magazine Classica. Mais au-delà des livres, Françoise Nyssen a également mis en place à Arles une saison de concerts à la chapelle du Méjan, coordonnée par le pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser – le directeur musical de l’Orchestre Poitou-Charentes (devenu Orchestre de chambre Nouvelle-Aquitaine) – qui est sans conteste l’un des musiciens les plus proches de Françoise Nyssen.

Pour lire la suite (92 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous