Théâtres lyriques : la valse des directeurs

Philippe Thanh 06/09/2017
La saison qui commence est marquée par un notable renouvellement – et un rajeunissement – des patrons de théâtres lyriques, même si peu d’entre eux ont pu déjà imprimer leur marque dans une programmation largement établie par leur prédécesseur. Tour de France de ces nouveaux visages.
Honneur au benjamin Loïc Lachenal, 38 ans, qui arrive le 1er octobre à la tête de l’Opéra de Rouen où il remplace ­Frédéric Roels. Sans expérience à la tête d’un théâtre, il a cependant dirigé la Chambre professionnelle des directions d’opéra devenue en 2015 Les Forces musicales.
Au Capitole de Toulouse, Frédéric Chambert (parti en 2015) est remplacé – après une période d’intérim assurée par Jean-Jacques Groleau – par Christophe Ghristi, 48 ans, qui retrouve un théâtre qu’il connaît bien pour y avoir été dramaturge de 1995 à 2009, avant d’occuper les fonctions de directeur de la dramaturgie à l’Opéra de Paris de 2009 à 2014.
A l’Opéra du Rhin, Marc Clémeur vient de céder son fauteuil à Eva Kleinitz, 48 ans, jusqu’ici directrice artistique de l’Opéra de Stuttgart.
Pour la parité, on attendra encore… d’autant que le départ annoncé de Diane Polya de l’Opéra de Vichy (fin octobre) risque de faire d’Eva Kleinitz et de Caroline Sonrier (Lille), les deux seules femmes à diriger une maison d’opéra en France.

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Articles en relation :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous