Mitteleuropa : un siècle de musique de chambre

Alain Pâris 06/09/2017
La musique de chambre a toujours occupé une place essentielle dans l’ancien empire austro-hongrois, parfois exportée par des musiciens itinérants. Découvertes et nouvelles approches d’œuvres de référence.
Les instrumentistes polyvalents n’étaient pas rares au 18e siècle. Joseph Fiala (1748-1816) était l’un d’entre eux, aussi habile au violoncelle qu’au hautbois. C’est comme violoncelliste et gambiste qu’il entra au service de l’archevêque Colloredo à Salzbourg, sous la direction musicale de Mozart qu’il suivit plus tard à Vienne. On sait qu’il tenait la partie de premier violoncelle lors de la création de L’Enlèvement au sérail.

Pour lire la suite (92 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous