L’Académie équestre de Bartabas danse le Requiem de Mozart à la Seine musicale

Louis Carrion 19/09/2017
Les chevaux de la célèbre compagnie de Bartabas offrent la poésie de leur ballet classique au Requiem de Mozart dirigé par Marc Minkowski avec quatre solistes, les Musiciens du Louvre et la Maîtrise des Hauts-de-Seine.

Six cavalières et deux bourreaux évoluent sur la piste de sable aménagée dans la Grande Seine musicale (la plus grande des salles du nouvel équipement culturel de l’île Seguin), depuis uneimmobilité parfaitement maîtrisée, en un ballet de lignes et de cercles mené aux trois allures. Parfaitement en place et symétriques, ces déplacements impressionnent sans émouvoir, d’autant que les masses chorales du Requiem de Mozart manquent d’abord de précision rythmique et de justesse. Toutefois, la poésie et l’énergie croissantes, ainsi que la grande précision des instrumentistes donne à l’ensemble un souffle certain.

Parmi les quatre solistes, les voix intermédiaires impressionnent par leur caractère. Anthea Pichanick est une contralto au timbre charnu, chaleureux, déployant toute sa voix sur ses fondations graves assurées. Fabio Trümpy est un véritable ténor, à l’aise dans des aigus tonifiants et projetés. Ana Maria Labin bien plus à l’aise dans les extrémités de sa tessiture et Callum Thorpe plus profond qu’agile, complètent le quatuor et ses ensembles accordés.

Les chevaux traversent la scène, au grand galop comme une vie fugace ou en de lentes processions mystiques, envoûtantes. Un grand show digne d’une nouvelle grande salle de spectacle parisienne, soutenu par une technique sans faille (les lumières sont parfaitement synchronisées, l’amplification sonore sait se faire oublier).

Marque de son éclectisme, si l’auditorium de cette Seine musicale accueille des concerts de musique classique (Insula Orchestra y est en résidence), jazz ou du monde, la Grande Seine verra, elle, West Side Story, la comédie musicale Les Dix Commandements, puis les adieux de Michel Sardou prendre la relève de ce poétique ballet équestre. (17 septembre)

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous