A Cœur joie chante la Renaissance

Michaël Sebaoun 26/09/2017
“En Chansons et accordz…” rassemble 42 chansons polyphoniques en langue française de la Renaissance. Vingt et un compositeurs différents en sont les auteurs, parmi lesquels Clément Janequin, Roland de Lassus, Claudin de Sermisy et d’autres moins renommés (Jean le Saintier, par exemple).
Deux chansons du volume empruntent à des sources manuscrites, les autres se référant aux nombreuses éditions existantes depuis l’essor de l’imprimerie au 16e siècle.
Evoluant de la facétie au registre amoureux, ces chansons adoptent une écriture polyphonique savante, mais s’orientent, comme le précise Jacques Barbier (auteur de l’introduction et des transcriptions), à partir de la seconde moitié du 16e siècle, vers la simplification et une écriture plus verticale. De même, une conscience tonale s’affirme peu à peu au détriment d’un sentiment modal.
Certains principes éditoriaux, tels que l’ajout de barres de mesure, le choix des clés du quatuor vocal moderne, certaines transpositions, renforcent la qualité de ce réjouissant florilège. (Editions A Cœur joie, 198 pages)

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous