Pierre Dumoussaud : « A l’opéra, on ne triche pas »

Suzanne Gervais 27/09/2017
A 27 ans, le chef d’orchestre a remporté le deuxième prix du concours de la fondation Polycarpe.
Quel est votre parcours ?
Après un prix de basson au Conservatoire de Paris puis un prix de direction de chœur du pôle supérieur de Boulogne-Billancourt, je suis entré dans la classe de direction d’orchestre du Conservatoire, en 2012. Diriger me brûlait depuis l’adolescence : j’avais monté un orchestre au lycée et, à 20 ans, j’ai créé l’ensemble Furians. Je suis devenu l’assistant de Marc Minkowski en 2013, et j’ai pu diriger Alceste à l’Opéra de Paris, Don Giovanni à Aix…

Pour lire la suite (83 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous