Les 150 ans de la “série verte” des éditions Peters

27/09/2017
En 1800, à Leipzig – ville où ont résidé Bach, Mendelssohn, Schumann, Wagner –, est fondé le Bureau de musique, éditeur qui a compté parmi ses clients Goethe et Beethoven.
En 1814, l’entreprise est rebaptisée C.F. Peters. Il y a 150 ans, le 9 novembre 1867, son propriétaire, Max Abraham, lance la série “Edition Peters” avec ses couvertures au liseré vert tilleul, qui comportait, au départ, uniquement des partitions pour piano, la première étant Le Clavier bien tempéré de Bach. Le développement de la série a été extrêmement rapide : elle représente aujourd’hui la moitié du catalogue Peters qui compte 16 000 titres.

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous