Carrière et rémunération : revalorisation pour la catégorie A (2e partie : les directeurs)

Matthieu Charbey 02/11/2017
Dans notre dernier numéro, nous avons analysé les décrets publiés le 27 septembre concernant les professeurs. Nous examinons à présent ceux modifiant le statut et la grille indiciaire des directeurs d’établissement d’enseignement artistique.
Les décrets nos 2017-1400 et 2017-1402 du 25 septembre 2017 (JORF n° 226 du 27 septembre) procèdent à la mise en œuvre du protocole d’accord relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) au profit des fonctionnaires appartenant au cadre d’emplois des directeurs d’établissement d’enseignement artistique. Alors que s’achève, avec la publication de ces textes, la transposition de l’accord, le gouvernement vient d’annoncer le réaménagement pour l’ensemble de la fonction publique du calendrier d’application qui devait initialement s’étaler jusqu’en 2020.

Un cadencement unique d’avancement d’échelon

Dans le cadre du processus d’harmonisation des modalités d’avancement d’échelon mené entre les trois versants de la fonction publique, le dispositif “mini-maxi” fondé à la fois sur l’ancienneté et la valeur professionnelle est supprimé dans la fonction publique territoriale : une seule durée de carrière, déterminée exclusivement par l’ancienneté, conditionne désormais le temps de passage d’un échelon à l’autre.

Pour lire la suite (77 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous