La formation des coordinateurs handicap est une nécessité !

Suzanne Gervais 15/11/2017
Le compositeur André Fertier a créé le Centre d’étude des médiateurs artistiques formation recherche (Cemaforre) en 1985, devenu centre national de ressource pour l’accessibilité culturelle, qui met l’accent sur le handicap.
Quelle est la mission de Cemaforre ?
Depuis trente ans, Cemaforre met en place des formations pour les enseignants des conservatoires. Je suis d’ailleurs intervenu au CRR de Créteil, le mois dernier. Attribuer quelques heures à un référent handicap est un début, mais on ne peut avancer sans aborder la question du handicap à l’échelle des politiques territoriales. Le décalage est total : plus les personnes sont handicapées, moins elles ont accès à la culture. Or, la loi de 2005 précise bien que tout le monde doit pouvoir avoir accès à l’enseignement artistique. Que les conservatoires ne prennent aucune mesure pour accueillir les élèves handicapés est une aberration sur le plan éthique et légal.

Pour lire la suite (72 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous