Partitions : le piano à la fête

Alain Pâris 06/12/2017
Les pianistes sont choyés par les éditeurs qui mènent de front des politiques d’exhumation et de rééditions Urtext. Amateurs de répertoires restreints s’abstenir !
L’une des sommes éditoriales les plus exceptionnelles récemment parues en matière pianistique est la première publication Urtext des Mikrokosmos de Bartok dans la fameuse collection à couverture rouge, Wiener Urtext Edition (Schott/Universal Edition). Michael Kube et Jochen Reutter ont fait un travail considérable pour clarifier les nombreuses imprécisions de l’édition d’origine (Boosey & Hawkes, 1940). Manuscrits, témoignages sonores (sous les doigts de Bartok lui-même), toutes les sources ont été dépouillées avec un soin particulier retracé dans une longue préface trilingue (cocorico! pas besoin de parler hongrois …). S’y ajoutent des remarques de Bartok lui-même (n’oublions pas quel merveilleux pianiste c’était) et des commentaires d’interprétation de Peter Roggenkamp, dans le plus pur respect des doigtés de Bartok. Une édition Urtext concurrente a été entreprise conjointement par Editio Musica Budapest et Henle. Le premier volume annoncé est la suite Pour les enfants. Et maintenant que je vous ai mis l’eau à la bouche, sachez qui si vous voulez acquérir ces partitions en toute légalité sur le territoire français, il vous faudra attendre… 2024, exception française oblige. Hors de nos frontières, Bartok est tombé dans le domaine public depuis presque deux ans.

Pour lire la suite (81 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous