Baisse des cotisations sociales : qu’en est-il pour les musiciens ?

Eve Alquins 06/12/2017
Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 prévoit un dispositif de baisse de cotisations sociales devant permettre, selon le gouvernement, d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés. Qu’en est-il pour les artistes ?
Comme tous les ans à la même période, les parlementaires examinent le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour l’année suivante (1). L’une des mesures phares du PLFSS 2018 est la baisse des cotisations sociales, qui concerne à la fois les cotisations patronales et les cotisations salariales. Nous n’aborderons ici que ces dernières.
Si la mesure, dans son principe, est sans conteste favorable aux salariés, il apparaît toutefois, à la lecture du projet de loi, que l’impact des mesures de baisse des cotisations n’est pas le même selon la catégorie dont relève la personne : il conviendra ainsi de distinguer les personnes qui se trouvent dans le cas général, de deux cas particuliers, qui ne sont pas sans poser de difficultés : celui des artistes employés en CDD d’usage et celui des artistes auteurs.

Pour lire la suite (90 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous